Les actualités

Déploiement de la fibre Vigilance Citoyenne Horaires de permanence mairie Stationnement des véhicules Campagne nationale de prévention contre le monoxyde de carbonne 2019/2020 Relevé des vitesses RD 1 et RD60 chats errants

Stationnement des véhicules

Des parents m’ont signalé la dangerosité de certains stationnements (grand’ rue, rues des artisans, royale et rouillie notamment). Des enfants ont frôlé l’accident à cause de véhicules mal garés.

Je demande à la gendarmerie d’intervenir pour verbaliser dans les différentes rues du village. Etroit ou large, la voiture n'a plus sa place sur les trottoirs. Tout accident dû à un stationnement gênant engage votre responsabilité.

Les mauvaises habitudes laissent encore à penser à bon nombre d’entre nous, que nous ne gênons personne en restant stationnés devant chez nous, à cheval sur un trottoir, et, dès lors, ne pas être verbalisable. Erreur ! se garer sur un trottoir, même "proprement", est désormais passible d'une amende de 135€.

Rappel de quelques règles du code de la route : l’article R 417-11 précise notamment qu’est considéré comme très gênant pour la circulation publique l'arrêt ou le stationnement :
1° D'un véhicule sur les chaussées et voies réservées à la circulation des véhicules de transport public de voyageurs, des taxis ou des véhicules d'intérêt général prioritaires ; (ATTENTION AU PASSAGE DES BUS ET CARS)
5° D'un véhicule sur les passages réservés à la circulation des piétons en traversée de chaussée ; (ATTENTION AUX PASSAGES PIETONS)
6° D'un véhicule au droit des bandes d'éveil de vigilance ; (ATTENTION AUX BANDES JAUNES AU SOL QUI PRÉSERVENTLA VISIBILITÉ OU LA LARGEUR DE LA CHAUSSEE).
8° D'un véhicule motorisé :
a) Sur les trottoirs, ;
b) Sur les pistes cyclables ;
c) Sur une distance de 5 mètres en amont des passages piétons dans le sens de la circulation, en dehors des emplacements matérialisés ;
d) Au droit des bouches d'incendie.

Tout arrêt ou stationnement très gênant pour la circulation publique est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Lorsque le conducteur ou le titulaire du certificat d'immatriculation est absent ou refuse, malgré l'injonction des agents, de faire cesser le stationnement très gênant pour la circulation publique (l'immobilisation et la mise en fourrière)

Merci de veiller à notre sécurité.

Bien à vous,

Marie-Jeanne Tronchet